Un éloge à ma ville : Bordeaux

Petit à petit, on refait sa vie. On retrouve de vieilles habitudes et on en crée plein de nouvelles, aussi. Un nouveau travail. Une autre manière de voir les choses. Au début, ce n’était pas évident. Difficile de passer du cadre de vie que nous avions à celui d’aujourd’hui. Devoir rester dans la même ville, croiser sans cesse les mêmes personnes, connaître les moindres recoins de son quartier, voir de la ville entière. 

Car, mine de rien, cela fait maintenant 13 ans que je suis à Bordeaux. J’ai vécu dans dix logements différents, sans compter les endroits ou je suis restée un ou deux mois lors de périodes de transition. 10 logements dont 5 en étant indépendante : seule où en couple.

dsc01374St Michel, la Victoire, rive droite, Belcier et enfin mon quartier adoré : les Chartrons. J’ai grandi dans cette ville, j’y ai évolué et je suis devenue quelqu’un. A chaque rue, j’ai des souvenirs qui refont surface. Mes années collège, lycée et après. J’ai travaillé dans plusieurs endroits. J’ai rencontré de belles personnes. J’ai eu des moments difficiles et des moments heureux. C’est Bordeaux qui m’a vu grandir, et inversement. Car il y a un peu plus de 10 ans, lorsque je suis arrivée ici, ma ville n’était pas ce qu’elle est aujourd’hui. Elle était très différente : le tramway n’existait pas, les quais n’étaient pas aménagés et mon quartier dit chic était plutôt craignos.

dsc01881

Quinconces

dsc01876

Le Marché Place St Michel

dsc01869

La porte Cailhau

Durant notre premier road-trip en France, j’ai pu découvrir d’autres « grandes villes ». Nous avons vu Bergerac et Périgueux, Poitiers, Vannes, Quimper et Brest. Et à chaque fois ce fut la même histoire. Là, d’un coup, cette ville dont j’avais tant marre, redevenait jolie et singulière à mes yeux. Même si en ce moment, je préférerai être sur les routes à sillonner et voir du pays, je peux certifier maintenant que je suis bien ici. Je suis heureuse que ma ville soit ce qu’elle est. 

img_0625

dsc00540Tous les matins, je vais au travail à vélo, et je parcours les quais tout en savourant la vue imprenable et unique que ceux-ci m’offrent. Tous les soirs, en rentrant du travail, j’apprécie à nouveau ce trajet et je me dis à chaque fois que je suis plutôt bien lotie là où je suis.

 


img_0658Ah oui, parce que pour ceux qui ne seraient pas au courant, j’ai trouvé du travail ! Nous sommes rentrés fin Août avec plus un seul sou en poche et l’inquiétude de ne pas pouvoir nous en sortir financièrement. Je me suis donc décidé à faire un CV et une lettre de motivation et à aller démarcher. J’ai été rappelé deux jours après mes démarchages pour un poste de vendeuse en boulangerie. Cinq fois par semaines, j’enfile donc mon super tablier orange et je deviens boulangère. Cette semaine, je vais même apprendre à cuire le pain ! héhé. Ce nouveau job
 est une expérience en plus dans mon CV et je suis ravie d’apprendre tout un tas de nouvelles choses. Cela va me permettre d’autant plus de respirer un peu, d’un point de vue financier. Car qu’on se le dise, ça a toujours été un peu compliqué pour moi à ce niveau-là, et parfois avoir un patron ça a quand même du bon ! Je vous en dis plus très vite. En attendant, encore merci à tous ceux qui suivent mes petites aventures. et puis de toute façon, à très vite sur les routes ! Car le but de tout ça, c’est de mettre suffisamment de coté pour repartir sillonner les routes de France et d’Europe en toute sérénité. Du love mes chats ❤

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s